Google met en garde la toile et ses acteurs !

Le 14 Mars 2016, Google a averti les internautes, spécialement les blogueurs aux pratiques frauduleuses. En effet, Google met en garde les blogueurs qui de plus en plus avec les  webmasteurs pratiquent le placement de liens publicitaires en échange de gratification physique (comme des produits..). Cette pratique ne va pas dans le sens de Google, et le moteur de recherche le fait bien comprendre. Découvrez les conseils de Google pour améliorer le référencement naturel de votre site de façon pérenne.

algorithme-google

Comment aller dans le sens de Google ?

Google a récemment mis à jour sa page dédiée aux Consignes aux webmasters. Elle permet de comprendre comment Google juge de la pertinence ou non d’une page web. Les bonnes et les mauvaises pratiques y sont listées. Google met en garde les blogueurs et conseille notamment aux webmasters de « [faire] en sorte que les liens publicitaires sur [les] pages n’influent pas sur le classement [du] site dans les moteurs de recherche ». Notamment, en utilisant un fichier robots.txt ou l’attribut rel=“nofollow”.

Google vise évidemment les sites rémunérés par des annonceurs pour tester des produits. Ceux-ci sont bien trop souvent utilisés pour placer un joli lien bien optimisé vers leur site. La firme de Mountain View a décidé d’aller plus loin. Notamment, en publiant un article dédié aux bonnes pratiques pour les blogueurs testant les produits offerts par les entreprises.

Google met en garde les blogueurs avec sa Règle N°1 : Balise nofollow

Google rappelle aux testeurs que les liens vers le site de l’entreprise et vers les sites de l’écosystème de l’entreprise (réseaux sociaux, site e-commerce, application mobile, service d’évaluation de l’entreprise…) ne sont pas naturels, car il s’agit de publicité. Or, pour respecter les consignes sur les systèmes de liens, tous ces liens vers les sites de l’écosystème de l’entreprise doivent être en nofollow pour ne pas influencer le PageRank des sites. Une pratique très rarement respectée par les blogueurs, les entreprises et les agences, qui souhaitent souvent obtenir un lien via ce type de partenariat.

Règle N°2 : Transparence

Autre bonne pratique mise en avant par Google : la transparence. Google demande aux blogueurs de spécifier clairement aux internautes qu’il s’agit d’un article sponsorisé ou réalisé en partenariat avec une marque. La firme rappelle que cette pratique est obligatoire dans certains pays, et conseillé dans tous les cas. Le mieux, c’est d’informer l’internaute dès le début de l’article pour qu’il comprenne d’entrée qu’il a atterri sur un contenu sponsorisé par une marque, même s’il ne lit par l’article jusqu’au bout.

Règle N°3 : Du contenu unique et attrayant

Enfin, Google conseille (comme toujours) de créer du contenu « unique et attrayant ». Les blogueurs doivent se différencier de leurs concurrents. Se servir de son expertise et trouver des angles originaux pour traiter les sujets sont des éléments indispensables pour être bien vu par le géant de la recherche.

En suivant ces 3 règles, les webmasters éviteront la potentielle pénalisation dont Google fait référence. Ainsi, cette pratique deviendra de moins en moins faisable et mettra en avant l’échange de liens naturels face à l’échange de liens publicitaire.

Source : (google)